Un préfet dans la Résistance

Un préfet dans la Résistance

« J’ai voulu comprendre comment Jean Benedetti, mon oncle, avait traversé la Seconde Guerremondiale. Formé à l’école de la Troisième République, chef de cabinet d’un ministre du Front populaire,préfet sous Vichy, déporté par les Allemands en 1944, c’est ce même homme qui a prêté serment aumaréchal Pétain en février 1942 et qui a sauvé des centaines de juifs sous l’Occupation.C’est bien la guerre de Jean Benedetti que j’ai voulu raconter, celle de ce Juste qui s’ignorait et quiévita toutes les embûches de la compromission. J’ai visité les archives, rencontré les derniers témoins,épluché les correspondances, lu les rapports préfectoraux et sous le papier jauni, les clichés un peuéteints, toute une époque a resurgi où l’on croise les silhouettes incertaines de quelques grandshommes comme le maréchal de Lattre, de contrebandiers de la collaboration comme Georges Albertini,de résistants de la première heure comme Pierre-Henri Teitgen, de messagers de l’espoir commeSabine Zlatin , la grande dame d’Yzieux, d’amis fidèles comme le docteur Abraham Drucker et derescapés du naufrage comme le jeune Paul Niederman…Le récit d’une histoire française qui restitue dans toute l’épaisseur de la complexité une époque et unevie avec ses réseaux, ses jeux de pouvoirs, ses amitiés, son quotidien et ses mouvements d’opinion ».Arnaud Benedetti

0 Commentaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *